jeudi 29 mai 2014

Embouteillage sur le circuit des livres ?

Peut-être le retour du beau temps, les activités dans le jardin, les occasions de festivités familiales, mais aussi le nombre de livres passant de mains en mains explique-t-il que, pour la première fois, un seul roman ait été lu par toutes et ait pu faire l'objet d'un vote lors de la réunion du 17 mai !
En finir avec Eddy Bellegueule d'Edouard Louis a fait l'objet d'une discussion très animée entre lectrices. Ce récit écrit à la 1ère personne, certainement largement autobiographique même si la couverture porte la mention Roman, est celui de l'itinéraire d'un enfant qui grandit dans la difficulté et la souffrance dans un village de Picardie. Sa famille est écrasée de difficultés (père au chômage après s'être brisé le dos dans une usine, mère aide-ménagère, problèmes d'alcool) et il arrive parfois que le soir "on mange du lait" . (On a l'étrange impression d'être ramené au début du 20 ème siècle par un tout jeune auteur qui nous raconte pourtant sa vie!) A ces conditions matérielles difficiles, il faut ajouter l'intolérance à la différence : sa voix naturellement haut perchée, ses façons d'être particulières, son goût des livres, ne permettent pas au jeune Eddy d'incarner le modèle de virilité de son milieu et il va  le payer très cher en particulier au collège ... Condamné au rejet et à l'exclusion, il trouvera ailleurs sa voie, brillante, grâce à ses succès dans le monde des études.
Le livre a fait polémique, en particulier sur le plan de la véracité ; 2 lectrices ayant vécu dans cette région du Nord témoignent de cette misère matérielle, affective et culturelle qu'elles ont côtoyée. L'auteur récuse tout approche de son livre par ce biais et revendique un jugement sur l'oeuvre; il est vrai qu'il navigue avec une maîtrise parfaite entre la langue du "cru" et celle de l'analyse parfaitement maîtrisée qui est aujourd'hui la sienne, une langue qui sait parfaitement verrouiller l'expression d'émotions pour ne retenir que des faits...
Un livre "coup de poing" qui mérite la lecture même si elle dérange parfois. D'où le coup de coeur vert.
Beaucoup de livres en fin de parcours, au programme de la prochaine réunion !

mercredi 28 mai 2014

Le matériel de vote est désormais rangé...

Ce sont les livres de la sélection 2 de Dis-moi ton livre qui ont fait l'objet des derniers votes à la bibliothèque
 transformée en ruche le mardi 27 mai, puisque 4 classes avaient lu les mêmes livres.
Les enfants, qui avaient pour certains d'entre eux accompagné leurs parents lors des élections européennes du dimanche précédent, étaient tout disposés à parler "élections" et à s'intéresser à cet acte civique important. Bien sûr, les mots méritaient d'être précisés mais, après tout un isoloir est bien "une cabine de vote"...
En tout cas, chacun a accompli tous les actes attendus de lui avec un grand sérieux, voire un grand plaisir : choix du bulletin, passage dans l'isoloir pour le mettre sous enveloppe, introduction dans l'urne pour s'entendre dire"Alix a voté", signature sur la liste d'émargement, avant de rejoindre ses camarades sur les tapis. Les clichés d'enfants de la classe bilingue de Sylvie (GS/CP) en témoignent du reste  parfaitement.

Le cérémonial du dépouillement est toujours un grand moment passionné, avant les échanges qui suivent le décompte des voix. Les enfants ont beaucoup à dire sur ce qu'ils ont aimé dans leur livre préféré, qu'il s'agisse de Kiki et Rosalie, de Les petites choses à New York ou des autres.. Ils attendent avec beaucoup d'impatience les résultats définitifs pour savoir si leur "champion" a gagné!

Après les grands...les petits votent !

Ces derniers jours les neuf classes de Tréméven engagées dans Dis-moi ton livre se sont succédé à la bibliothèque pour voter, pour exprimer leur choix concernant leur livre préféré.
C'est toujours un moment important pour les lecteurs, quel que soit leur âge. Les plus grands ont eu l'occasion de mesurer l'enjeu de ce vote en constatant la présence de la mention : Prix Dis-moi ton livre (accompagné de la précision de l'année) dans des catalogues d'éditeurs ou  les dernières pages de certains romans, dans la liste des ouvrages de leur auteur. Il y avait de la fierté dans les sourires échangés : lire et donner son avis avait bien un sens, pouvait inciter d'autres à découvrir un livre qui nous a touchés, surpris, fait rire...Pour les Moyenne section et Grande section d'Alexandra, c'était juste le sentiment de faire quelque chose d'important qui mérite concentration, que ce soit devant les bulletins colorés ou l'urne dans laquelle on va le glisser .

mardi 27 mai 2014

Des Auteurs aux Z'énigmes, on joue...

La bibliothèque participe au jeu mis en place par le festival Rêves d'océans qui fête ses 10 ans et le nombre impressionnant d'auteurs et illustrateurs invités depuis la première édition.
Les enfants de Tréméven (et d'ailleurs) désireux de participer à ce jeu peuvent trouver un bulletin de participation à la bibliothèque qui leur propose aussi une énigme à résoudre ; ils doivent trouver une réponse exacte à 5 énigmes au moins présentées dans différents lieux (librairies, bibliothèques de la COCOPAQ, bus...) dont une, obligatoire, à découvrir sur le site internet du festival pour espérer gagner un livre.
Ce jeu étant une invitation à la mobilité, TBK, partenaire de l'opération offre sur ce bulletin un aller retour gratuit aux joueurs- voyageurs invités à se creuser la tête !